Complément de formation:
Vol de nuit, VFR OTT, Multi, IFR

Vol de nuit | VFR OTT | Multimoteurs | IFR

Vol de nuit

Le vol de nuit est le prolongement logique de la licence de pilote privé, car il permet de rentrer de vol plus tard sans avoir la contrainte de la durée du jour.
Il fait aussi partie intégrante de la formation pilote professionnel sans toutefois être obligatoire. En effet, il est possible d’obtenir la licence mais de jour seulement.

Exemple : un candidat pilote qui se trouve être daltonien, peut accéder à la licence de pilote professionnel mais de jour seulement.

Exigences

  • Avoir une licence de pilote privé (incluant 5 heures de vol aux instruments)        et un certificat médical à jour
  • 5 heures de vols aux instruments (incluant l’utilisation des aides radionav)
  • 10 heures en vol de nuit dont 5 heures en solo incluant 10 posé-décollés et 5 heures en double commande incluant 2 heures de navigation en VFR de nuit
  • Une lettre de recommandation de l’instructeur chargé de la formation
  • VFR OTT

    Le VFR OTT appelé aussi VFR au-dessus de la couche ou encore VFR over the top peut être très utile à un pilote privé sans pour autant être contraint à voler sous la couche, surtout lorsque celle-ci se trouve à moins de 1000 pieds. Par contre il faut que les conditions météorologiques au départ et à l’arrivée demeurent VFR en tout temps.
    La formation est basée sur le vol aux instruments et sur l’utilisation des aides radio (VOR, ADF et GPS). Les heures effectuées pour l’annotation vol de nuit sont déductibles des minimums exigés.

    Exigences

  • Avoir une licence de pilote privé (incluant 5 heures de vol aux instruments)        et un certificat médical à jour
  • 10 heures de vol aux instruments (incluant l’utilisation des aides radio)
  • Une lettre de recommandation de l’instructeur chargé de la formation
  • Multimoteurs

    IFR

    L’apprentissage débute sur simulateur afin de se familiariser avec les procédures normales de vol et les procédures d’urgences. La formation en vol s’effectue sur un avion monomoteur et/ou multimoteurs en plus du simulateur de vol. Afin d’économiser au maximum, les vols ne débutent que lorsque le candidat a atteint un niveau de compétence suffisant sur le simulateur.

    Exigences

    • 40 heures de vol aux instruments, dont 50% peuvent être effectuées sur simulateur Élite 7 (dispositif d’entraînement synthétique de vol)
    • 24 heures de cours théoriques
    • Un examen théorique à Transports Canada
    • Un pré-test en vol sous la supervision de l’école
    • Un test en vol sous la supervision de Transports Canada

    Notre simulateur et nos deux appareils (monomoteur et multimoteurs) sont équipés de GPS approuvés pour le vol aux instruments. Ils permettent l’apprentissage de toutes les sortes d’approches aux instruments que le candidats sera amené à rencontrer durant sa carrière de pilote de ligne.

    Article écrit par