L’Espace Aérien Contrôlé en 5 trucs

CYUL
L’Aéroport Montréal-Trudeau vu de 2000 pieds d’altitude. – Alain Pepin 19 mai 2014.

Rappelez vous de ces 5 trucs et traversez n’importe quelle zone controlée comme si vous étiez chez vous.

1- Contact initial: 

N’attaquez pas la conversation en disant tout ce que vous pensez qui pourra vous être demander d’un trait, les chances sont que vous ayez à vous répéter. Lettres d’appel, type d’appareil et attendez une réponse.

2- Informations utiles seulement : 

Vous êtes où et voulez aller où, les reste est une perte de temps.

3- En VFR seulement les restrictions doivent être répétées:

Donc restriction d’attendre a l’écart de, pas plus haut que etc. doivent être répétées mais pas toute l’autorisation.

4- Si vous changez d’idée, demandez une nouvelle autorisation: 

À moins évidemment d’une urgence, si vous voulez changer de cap ou d’altitude, parlez en avant, pas après avoir fait le changement.

5- Profitez-en ça va tellement mieux !!!

Pas besoin de passer au dessus de la piste avant d’intégrer le circuit, pas besoin de chercher partout le traffic, pas besoin de fermer son plan de vol ou de l’ouvrir, juste suivre son autorisation.
Pratiquez un peu et c’est des zones non controlées dont vous aurez peur…

-François Pelletier, 23 mai 2014

Tour de contrôle CYUL
Tour de contrôle Montréal-Trudeau

Article écrit par